Le frelon asiatique sème la panique en Seine-et-Marne

 

La chasse aux nids de frelons se concentre l’été. En attendant, Gérard Bernheim et ses collègues sillonnent les routes du département pour tenir des réunions d’information selon le Parisien. L’occasion de mettre en garde leurs confrères apiculteurs, principaux concernés.

Le frelon asiatique a été introduite en France par erreur, au début des années 2000 dans le Sud-Ouest de la France, dans une cargaison provenant d’Asie et a envahi peu à peu le territoire jusqu’en Vendée.

Le début du printemps marque la reprise de son activité où les fondatrices vont construire des nids primaires afin d’y pondre des œufs qui donneront les premières ouvrières. Les ouvrières vont ensuite façonner les nids en forme de sphère qui pourront atteindre 60 à 80 cm de diamètre.

Le frelon asiatique nidifie principalement dans la cime des arbres, mais il est possible de les trouver

  • Au niveau de la façade de la maison (encadrements de portes ou de fenêtres, coffres de volets roulants, carport, cache-moineaux, gouttières,…).
  • dans le jardin et les dépendances (grange, garage, abri de jardin, cabane d’ enfants, caravane, nichoirs, composteurs, poteries, et tout autre endroit insolite qui n’a pas été bougé ou ouvert depuis la fin de l’hiver).
  • dans le sol, souches, et tas de bois, murs et murets…
  • dans les haies, arbres, arbustes et massifs.

Que faire dès lors qu’un nid est repéré ?

  • La première action est de se rapprocher de sa mairie pour s’informer de la procédure mise en place.
  • Appeler l’un des référents du groupement d’apiculteurs dont la liste se trouve ici ou un insectiseur. A partir de 150 euros.
  • De prévenir les apiculteurs proches de chez vous c’est un nid primaire de frelons asiatique.

2017-06-07 (6)

Attention danger !

Un nid de frelon asiatique peut mesurer jusqu’à un mètre de haut et 80 cm de diamètre. Ses dards mesurent 4 mm mais il peut transpercer un corps sur 6 mm. Il sème la panique devant les ruches. Il n’attaque pas l’homme mais peut le tuer de multiples piqûres lorsqu’il défend son nid. Il est en revanche difficile à tuer. Le frelon asiatique sème la panique. «Il est très résistant. Même aux coups de raquette. Et c’est pour cela qu’il est très dangereux. Le frelon asiatique est vraiment une sale bête !», résume Gérard Bernheim, président de la fédération apicole de Seine-et-Marne.

Lire l’article du Parisien

http://www.leparisien.fr/ferolles-attilly-77150/le-frelon-asiatique-seme-la-panique-en-seine-et-marne-07-06-2017-7026846.php#xtor=AD-1481423552

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s